Règles de Plongée

Les Règles de Plongée

Utile > Règles de Plongée

Règles de plongée selon le BAP

____________________
 

Ref: FSSS

Avant de plonger

Les eaux suisses offrent de multiples possibilités aux passionnés de plongée: des rivières frétillantes, des lacs d’altitude aux eaux cristal- lines ou encore des lacs vert émeraude dans les vallées. Le Bureau de prévention des Accidents de Plongée (BAP), la Fédération Suisse de Sports Subaquatiques (FSSS) et le bpa – Bureau de prévention des accidents vous donnent des conseils pour pratiquer la plongée en toute sécurité.

Plongée en eau douce

Les lacs et les rivières de Suisse sont plus froids, plus sombres et plus troubles que les mers tropicales. Ils posent aux plongeurs des exigences d’un autre ordre. C’est pourquoi il est vivement recom- mandé de suivre des cours de plongée aussi en Suisse. Si vous avez passé votre brevet en mer, il est conseillé de faire au moins un baptême dans une école ou un club de plongée helvétique. Informez- vous dans un magasin, une école ou un club de plongée sur les conditions locales ainsi que sur les exigences en termes de matériel et de formation. Pour pouvoir plonger avec une combinaison étanche, il faut avoir suivi un cours spécial proposé par les écoles ou les clubs de plongée.

Examen médical

Avant un cours de plongée, faites-vous examiner par un médecin spécialiste de la plongée, qui déterminera votre aptitude à prati- quer cette activité. Un tel certificat est requis par les clubs et écoles de plongée. Une liste de médecins ainsi que le formulaire d’examen médical sont disponibles sur le site de la Société suisse de médecine subaquatique et hyperbare: suhms.org.

  • Faites un examen médical tous les deux ans, voire tous les ans après 40 ans.

  • En cas de foramen ovale perméable (FOP) connu, plongez suivant les recommandations «low bubble diving» publiées sur suhms.org.

  • Vérifiez votre couverture d’assurance (assurance accident et res-

    ponsabilité civile). La FSSS, DAN, aqua med ou DiveAssure pro- posent des couvertures d’assurance dans le domaine de la plongée.

Votre préparation

Pratiquez une activité physique régulière (natation, jogging, vélo) pour rester en forme et profitez des possibilités d’entraînement des clubs ou magasins de matériel de plongée (voir fsss.ch ou sites des organi- sations de plongée). Ceux-ci proposent également des cours d’initia- tion (Discover Scuba Diving / Discover Local Diving, Try Scuba Diving), de rafraîchissement des connaissances ou des plongées guidées.

Choix du site de plongée

Informez-vous sur les eaux dans lesquelles vous envisagez de plonger. Pour vos premières plongées, optez pour un site facile et peu profond dans un lac. Vous trouverez des informations relatives aux distances de visibilité dans les lacs p. ex. sur le site du club de plongée d’Aarau tcaarau.ch › Sichtweiten (en allemand). Pour obtenir des informa- tions générales, consultez l’application «Swiss Dive» et le «Guide

de sites de plongée» sur sitesdeplongee.ch, ou le guide «Tauchen rund um Bern» sur tauchsport-kaeser.ch (en allemand). Les adres- ses de stations de remplissage des bouteilles sont disponibles sur luftverbund.ch ou airstation.ch. Respectez les riverains, les bai- gneurs, les pêcheurs et les amateurs d’autres sports aquatiques. Ne plongez pas aux endroits interdits (voir p. ex. art. 77 de l’ordonnance sur la navigation intérieure ONI) et informez-vous sur les autres inter- dictions / limitations en vigueur pour la plongée sur fsss.ch ou ftu.ch. Surveillez constamment l’évolution de la météo sur meteosuisse.ch.

Votre matériel

Vérifiez le fonctionnement de votre équipement et faites-le réviser ré- gulièrement dans un magasin spécialisé. Toute plongée dans des eaux suisses, de jour comme de nuit, nécessite un équipement spécifique:

  • bouteillevérifiée

  • 2 premiers étages indépendants (hormis pour les torrents)

  • 2 détendeurs performants en eau froide

  • combinaison offrant une bonne protection contre le froid

  • torche puissante

  • pavillon de plongée (pavillon Alpha,min.60×60cm,à éclairer la nuit)

Briefing et contrôle du binôme

  • Accordez-vous avec votre binôme et votre groupe lors du briefing.

  • Renseignez-vous sur l’expérience, les préférences et la forme

    momentanée des uns et des autres.

  • N’hésitez pas à poser des questions en cas de doute.

  • Procédez à un contrôle de votre binôme.

  • Adaptez la plongée à la personne la moins expérimentée.

Lors de la plongée

Important

  • Plongez toujours en binôme.

  • Préparez soigneusement chaque plongée.

  • A la descente, respectez le contrôle des 3 mètres.

  • Renoncez à l’alcool et à la nicotine avant de plonger.

  • Soyez conscient de votre responsabilité envers votre binôme et

  • vous-même.

  • Conformez-vous au briefing et aux consignes des plongeurs

  • expérimentés.

  • Faites si possible des plongées sans palier (dans la courbe de

  • sécurité) afin de limiter le risque d’accident de décompression.

  • Les plongées longues et profondes requièrent une formation et

  • une expérience adéquates.

  • Remontez de 10 mètres par minute au maximum.

  • Faites toujours un palier de sécurité.

  • Respectez la nature: ne touchez ni la faune ni la flore.

Plongées en rivière

En Suisse, il est possible de plonger en rivière (p. ex. Aar, Areuse, Limmat, Rhin) ou dans les torrents (p. ex. Maggia, Verzasca). Selon
le site, vous pouvez commencer et finir votre plongée au même point, ou vous devez plonger en dérive. Respectez les règles générales de la plongée ainsi que des mesures de sécurité additionnelles.
Le courant est le plus fort au milieu de la rivière, à proximité de la surface de l’eau, puis il diminue progressivement jusqu’au fond. De la berge, il est aisé de déterminer la direction du courant, mais pas sa puissance. Pour l’évaluer, il suffit de jeter un morceau de bois dans l’eau. Renoncez à plonger en rivière après de fortes pluies. Différentes rivières de Suisse disposent de stations de mesure du débit et du niveau d’eau. Ces données hydrologiques peuvent être consultées
sur hydrodaten.admin.ch/fr. Pour les plongées nocturnes, il est recommandé de signaler le point de sortie par une lumière.

Plongées dans les torrents

Dans les torrents, la puissance du courant varie fortement selon le volume d’eau, qui peut augmenter brusquement, la pente, l’irrégula- rité du cours, les passages étroits du lit et les obstacles (p. ex. rochers, troncs d’arbres).

Les rivières Verzasca et Maggia, p. ex., sont alimentées par un réseau capillaire d’affluents descendant des montagnes qui peuvent transpor- ter une importante quantité d’eau lors de la fonte des neiges, après de fortes pluies ou un orage localisé violent. Il est ainsi possible que, même plusieurs jours après les précipitations, le courant soit extrême- ment fort et que des pierres, troncs d’arbre ou branches, etc. soient charriés vers la vallée. Dans ces conditions, la visibilité est mauvaise et il est conseillé de renoncer à plonger.

Pour ces deux rivières, le point de sortie sera signalé en amont par des sacs colorés bien visibles déposés sur le lit de la rivière et, un peu plus en aval, par une corde tendue diagonalement entre les berges, à la surface de l’eau. Conçues pour les sports de montagne et faites d’un seul tenant, les cordes seront posées aux endroits présentant le plus faible courant ainsi qu’à proximité des points d’entrée et de sortie.

Au terme de la plongée, récupérez tous les sacs.

Examinez si la quantité d’eau augmente, si des branches et des troncs d’arbre s’accumulent là où la rivière se rétrécit, et si de l’écume se forme sur les crêtes des vagues. Gardez en mémoire que le courant est généralement plus fort à la sortie des vasques. Le fait que toute l’eau ne coule pas par-dessus les pierres ou ne les contourne pas peut indiquer la présence d’un siphon. Gare au risque de rester coincé

ou d’être aspiré vers le fond! Avant de plonger dans la Verzasca, consultez la page www4.ti.ch/di/acque-sicure › Rivières plus sûres › Plongée: questions fréquentes. Informez-vous quant au débit, au niveau du cours d’eau et à d’éventuelles alertes sur hydrodaten.admin.ch/fr. Vous pouvez aussi obtenir les valeurs actuelles par SMS: hydrodaten.admin.ch/fr › Données hydro- logiques par SMS ou appeler MétéoSuisse au 0900 162 666.

  • Suivez un cours de plongée en rivière / dans les torrents.

  • Pour vos premières sorties en rivière / dans un torrent, adressez-

    vous à un guide local, à un club ou une école de plongée, ou à

    un plongeur expérimenté.

  • Préparezsoigneusementchaqueplongée.

  • Renseignez-vous pour savoir s’il y a des centrales hydroélectriques

    en amont et si des lâchers d’eau sont prévus, auquel cas le niveau

    d’eau pourrait monter fortement même par beau temps.

  • Informez-vous toujours sur les conditions locales et les dangers

    potentiels.

  • Choisissez un endroit à faible courant et confortable pour les points

    d’entrée et de sortie de l’eau.

  • Neplongezpassivousestimezquelecourantestsupérieurà2m/s.

  • Examinez encore une fois le site une heure avant de plonger.

  • N’utilisez que les cordes absolument nécessaires en fonction du site

    et de la situation.

  • En présence de plusieurs groupes de plongeurs au même endroit, il

    est recommandé de coordonner les plongées afin de ne pas utiliser

    trop de cordes.

  • N’effectuez pas de plongées nocturnes dans les torrents. Dans

    l’obscurité, même un bon plongeur peut en effet manquer la sortie et progresser trop loin vers l’aval. Une intervention des secours serait par ailleurs plus lente et plus difficile.

  • Portez de préférence une combinaison humide et utilisez 1 à 2 kg de lestage supplémentaires.

  • Plongezavecunemono-bouteille.

  • Utilisez un seul premier étage et un détendeur.

  • Evitezdelaisserpendredesélémentsd’équipement.

  • Veillez à ce que votre équipement soit hydrodynamique.

  • Plongez le long du fond ou derrière des rochers, où le courant est

    plus faible. Observez bien la nature du fond: plus les sédiments

    sont fins, plus le courant est faible.

  • Emportez toujours une bouteille d’oxygène et un kit de premiers

    secours sur le site de plongée.

  • Assurez-vous de capter un réseau sur votre téléphone portable.

  • Dans la vallée de la Verzasca, les remorques sont interdites.

  • Achetez la carte de stationnement de la Verzasca:

    ascona-locarno.com/fr › Découvrir › Valle Verzasca › Verzasca Parking Card.

Plongées dans des lacs de montagne

Avec leurs jeux de lumière, les lacs de montagne aux eaux cristallines ceints de sommets enneigés offrent des plongées fascinantes. N’ou- bliez pas qu’à partir de 700 m d’altitude, la diminution de la pression atmosphérique est telle que les limites de non-décompression et les temps de décompression diffèrent. Suivez un cours et adressez-vous à une école ou un club de plongée, ou à un plongeur expérimenté pour vos premières plongées.

  • Informez-vous sur le lieu.

  • Ne plongez pas dans les lacs de retenue des centrales

    hydroélectriques.

  • Acclimatez-vous.

  • Déterminezl’altitude.

  • Mettez l’ordinateur de plongée en mode lac de montagne.

  • Plongée au nitrox: calibrez l’analyseur d’oxygène et tenez compte

    de la nouvelle profondeur maximale (MOD).

  • Utilisez deux premiers étages indépendants avec des détendeurs

    performants en eau froide.

  • Emportez des vêtements chauds et des boissons chaudes.

  • Surveillez constamment l’évolution de la météo sur

    meteosuisse.ch › Dangers ou appelez MétéoSuisse au

    0900 162 666.

  • Evitez de monter plus en altitude (p. ex. passage d’un col) dans

l’heure qui suit la plongée.

Plongées sous glace

Plonger sous une couche de glace est une expérience fascinante, qui réserve quelques frissons. Pareilles plongées nécessitent une prépa- ration scrupuleuse et sont réservées aux plongeurs expérimentés en eau froide. Pour la pratique de la plongée sous glace, suivez un cours spécifique dans une école ou un club de plongée.

  • Plongez toujours avec une combinaison étanche.

  • Utilisez deux premiers étages indépendants avec des détendeurs

    résistant au givrage.

  • En plus de l’accès, percez un trou de sortie d’urgence dans la glace.

  • Utilisez toujours une corde comme ligne de sécurité et une autre

    qui vous relie à votre binôme.

  • Mettez-vous d’accord avec la sécurité de surface sur les signaux de

    communication établis à l’aide de la corde.

  • Deux plongeurs complètement équipés et munis de leur propre

    corde doivent être toujours prêts à intervenir pour porter secours.

  • Surveillez constamment l’évolution de la météo sur

    meteosuisse.ch › Dangers ou appelez MétéoSuisse au 0900 162 666.

Plongées spéciales

Outre les types de plongée susmentionnés, les plongées suivantes nécessitent une formation spécifique et/ou de l’expérience: plongées de nuit, plongées profondes, plongées au mélange (nitrox, trimix), plongées avec recycleur, plongées en sidemount, plongées-spéléo.

Les enfants et la plongée

Informez-vous bien sur la plongée pour enfants avant d’envoyer votre progéniture à un cours de plongée, p. ex. sur cmas.ch, divessi.com ou padi.com. Optez pour une école de plongée avec des instructeurs qualifiés et de l’équipement pour les enfants. Les plongées doivent être effectuées dans des condi- tions similaires à celles en piscine.

Accidents de plongée

Chaque année, en Suisse, en moyenne 3 personnes se noient en prati- quant la plongée et une autre décède des suites d’un accident de dé- compression. Entre 2006 et 2015, 6 personnes ont perdu la vie dans les seules plongées en rivière. Respectez les standards et règles de sé- curité des organisations de plongée, et plongez toujours en binôme. Signalez tout accident ou incident au Bureau de prévention des Acci- dents de Plongée (BAP) sur ftu.ch.

Accidents de décompression

ls sont causés par des bulles de gaz suite à une saturation en azote / hélium ou à une rupture du tissu pulmonaire en cas de remontée trop rapide. Ils endommagent des structures corporelles vitales. Informez immédiatement votre binôme, le moniteur ou l’école de plongée si vous constatez les symptômes suivants pendant ou après une plongée:

  • fourmillements

  • rougeurs cutanées qui démangent («puces»)

  • douleursmusculairesetarticulaires(bends)

  • troublesdessensationsouinsensibilité

  • paralysies

  • fortsvertiges

  • fatigueexcessive

  • troubles de l’état de conscience

  • Mesures de premiers secours à prendre en cas d’accident de plongée:

  • BasicLifeSupport (BLS)

  • administrationd’oxygèneà100%parunmasquejusqu’àl’arrivéedu

  • médecin

  • contactd’unmédecinspécialistedelaplongée,p.ex.DAN,aquamed

  • ou DiveAssure

Sécurité et gestion d’un accident de plongée

Vous trouverez des informations détaillées concernant la gestion d’un accident de plongée sur suhms.org. Il est important de suivre des cours de premiers secours (BLS-DAE) et d’utilisation de l’oxygène en secourisme, ainsi que de rafraîchir et de perfectionner vos connaissances régulièrement. Offres de cours sur daneurope.org, aqua-med.eu, cmas.ch, padi.com, divessi.com ou sss.ch.

Numéros importants

Cip - Centre international de plongée de Neuchâtel

Quai Robert comtesse 10

2000 Neuchâtel

Suisse

  • Facebook cip

© 2019 Centre International de Plongée Neuchâtel / CIP-NE